Tañer el Viento (2015)

for accordion and guitar

(8'30" - 9'00")

First performance :  6 May 2015, Paris, Espace Maurice-Fleuret (CNSMDP), Jean-Etienne Sotty (accordion), Rémy Reber (guitar)

Winner (second prize) in the 8th Francisco Escudero composition competition (Spain)

 

 

À propos de l'œuvre

Dans Tañer el Viento la forme s’articule autour du dialogue entre les sonorités contrastantes des deux instruments. D’une part, une texture lisse et continue dans le registre aigu de l’accordéon en opposition aux interventions très percussives et rythmiques de la guitare. Les deux instruments présentent d'abord leur propre matériau musical de façon fragmentée ou interrompue. Ensuite, il y a une interaction qui s’installe progressivement où chaque instrument essaie d’entrer dans le discours et la sonorité de l’autre. Quant au titre, le verbe en espagnol « tañer » (jouer) est un archaïsme utilisé spécifiquement pour les instruments à cordes pincées de la renaissance comme la vihuela. « El viento » (le vent) est évidemment une allusion au souffle de l’accordéon.