En Laberintos (2015)

for bass flute, bass clarinet, bassoon, horn and viola

(9'30")

First performance : 6 January 2016, Paris, Espace Maurice-Fleuret (CNSMDP), Soloists from the Ensemble Intercontemporain

 

 

À propos de l'œuvre

Dans En Laberintos la palette timbrique hétérogène de l'effectif instrumental a été pour moi un élément essentiel pour la conception formelle de l'oeuvre. Dans la première section de la pièce prédomine une sonorité plutôt homogène de l'ensemble, avec des blocs rythmiques et énergiques suivis de brèves suspensions qui prennent progressivement de l'ampleur. La deuxième partie s'articule principalement sur l'opposition ou confrontation de deux groupes instrumentaux et leurs possibilités de rencontre : d'une part le cor et l'alto, d'autre part la flûte basse et la clarinette basse. Le basson joue un rôle de liaison entre les deux groupes. La forme suit une trajectoire où chaque groupe à tour de rôle développe un discours basé sur un matériau restreint mais en constante transformation. Cette trajectoire est néanmoins fragmentée à l'intérieur : les groupes s'alternent et s'interrompent entre eux et aussi très brusquement par des éclats tutti très énergiques qui, en guise de brefs flashbacks, rappellent la première partie de l'oeuvre.